🔥 15% offert sur le forfait vidange et révision jusqu'au 30 juin, profitez en 🔥

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Combien coûte un van aménagé en 2024 ?

cout-van-aménagé

L’aventure en van aménagé attire de plus en plus de monde. Mais combien coûte réellement ce rêve de liberté ? Le prix d’un van aménagé peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’état du véhicule, le type d’aménagement et les options choisies. Cet article vous donne un aperçu des différents coûts à prendre en compte pour vous aider à faire le meilleur choix. Le coût d’un van aménagé peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que le choix entre un véhicule neuf ou d’occasion, le niveau de confort souhaité, et l’étendue des aménagements.

Combien coûte un van aménagé soi-même ?

L’aménagement d’un van est une étape cruciale pour transformer un véhicule utilitaire en un espace de vie confortable et fonctionnel. Les options d’aménagement varient largement, allant du DIY (Do It Yourself) à l’engagement de professionnels, chacune ayant ses propres implications en termes de coût, de temps, et de compétences requises.

Options d’aménagement

  • DIY (Do It Yourself) : L’option DIY permet une personnalisation complète à un coût potentiellement inférieur, mais nécessite un investissement en temps et en compétences manuelles.
  • Professionnel : Faire appel à des professionnels pour l’aménagement offre un résultat de haute qualité et fiable, mais à un coût plus élevé.

Fourchette de coûts pour l’aménagement

Les coûts d’aménagement peuvent varier considérablement en fonction du niveau de confort et de fonctionnalité souhaités :

  • Basique : Un aménagement basique peut coûter entre 1 000 et 5 000 euros, incluant les nécessités minimales comme l’isolation, un lit simple, et un espace de rangement basique.
  • Moyen : Pour un niveau de confort moyen, les coûts peuvent s’élever de 5 000 à 15 000 euros, permettant d’intégrer une cuisine fonctionnelle, un système électrique de base, et une meilleure optimisation de l’espace.
  • Haut de gamme : Un aménagement haut de gamme peut coûter entre 15 000 et 30 000 euros ou plus, incluant des matériaux de haute qualité, des équipements avancés comme des systèmes solaires, une plomberie complète, et des solutions de chauffage/climatisation.

Exemples de coûts pour des éléments spécifiques

  • Isolation : L’isolation est cruciale pour le confort thermique. Les matériaux et la main-d’œuvre peuvent coûter entre 500 et 2 000 euros, selon le type d’isolation et la taille du van.
  • Installation électrique : Un système électrique de base avec batterie, panneau solaire, et convertisseur peut coûter entre 1 000 et 3 000 euros. L’ajout de fonctionnalités supplémentaires comme une seconde batterie ou un système plus complexe peut augmenter ce coût.
  • Plomberie : Installer un système de plomberie simple pour un évier et une douche extérieure peut coûter entre 500 et 2 500 euros, en fonction de la complexité et des matériaux choisis.
  • Mobilier : Le coût du mobilier varie largement selon qu’il est fait sur mesure ou acheté prêt à l’emploi. Un aménagement intérieur moyen peut coûter entre 2 000 et 5 000 euros, incluant des solutions de rangement, un lit convertible, et une petite cuisine.

Avantages et inconvénients de l’aménagement d’un van par ses propres moyens

Avantages

  1. Personnalisation complète : Liberté totale dans la conception et la réalisation des aménagements, permettant une adaptation parfaite à ses besoins.
  2. Coût potentiellement inférieur : Selon les choix de matériaux et d’équipements, l’aménagement DIY peut être moins coûteux que l’achat d’un van déjà aménagé.
  3. Satisfaction personnelle : Construire ou aménager son propre van apporte une grande satisfaction et un sentiment d’accomplissement.

Inconvénients

  1. Compétences et temps : L’aménagement d’un van nécessite des compétences en bricolage, en électricité, et en plomberie, ainsi qu’un investissement en temps considérable.
  2. Coûts imprévus : Les projets DIY peuvent souvent dépasser le budget initial en raison de coûts imprévus ou d’erreurs.
  3. Difficultés de revente : Un van aménagé par soi-même peut être plus difficile à vendre, car les acheteurs potentiels peuvent être méfiants quant à la qualité des aménagements.

L’homologation VASP (Véhicule Automoteur Spécialement Aménagé) est une étape importante pour ceux qui aménagent leur van par eux-mêmes ou qui achètent un van déjà aménagé mais non homologué. Cette homologation est essentielle pour être en conformité avec la législation et pour des questions d’assurance. Elle certifie que le véhicule a été transformé en respectant les normes de sécurité et d’habitabilité requises pour un véhicule de loisir.

Coût de l’homologation VASP

Le coût de l’homologation VASP peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment le pays dans lequel vous vous trouvez, l’organisme réalisant l’homologation, et la complexité de l’aménagement. En moyenne, les coûts peuvent se situer entre :

  • 400 et 1 000 euros pour les démarches administratives et les inspections initiales.
  • Coûts supplémentaires peuvent s’ajouter en fonction des modifications nécessaires pour répondre aux exigences de l’homologation. Cela peut inclure des mises à niveau de sécurité, des modifications structurelles, ou l’ajout d’équipements spécifiques.

Combien coûte un van aménagé neuf ?

Prenons l’exemple d’un modèle populaire parmi les amateurs de vanlife, le Mercedes Sprinter aménagé. En version neuve, avec un aménagement moyen incluant une cuisine fonctionnelle, un espace de vie convertible en couchage, et un système électrique de base, le coût peut facilement atteindre 70 000 à 80 000 euros. Ce prix peut varier en fonction des options supplémentaires choisies, telles que l’ajout d’un panneau solaire, d’une douche extérieure, ou d’un système de chauffage plus performant. Les prix de départ pour un van aménagé neuf se situe autour des 40 000 euros.

Avantages et inconvénients d’acheter un van aménagé neuf

Avantages

  1. Fiabilité et garantie : Les vans neufs viennent avec une garantie constructeur, offrant une tranquillité d’esprit en cas de problèmes mécaniques ou techniques.
  2. Dernières technologies : Accès aux dernières innovations en matière de confort, de sécurité, et d’efficacité énergétique.
  3. Personnalisation : Possibilité de choisir et de personnaliser les aménagements selon ses besoins et préférences spécifiques.
  4. Moins de maintenance à court terme : Moins susceptible de nécessiter des réparations ou un entretien important dans les premières années.

Inconvénients

  1. Coût élevé : L’investissement initial est significativement plus élevé par rapport à l’achat d’un van d’occasion.
  2. Dépréciation rapide : Comme pour tout véhicule neuf, la valeur du van diminue rapidement dès qu’il quitte le concessionnaire.
  3. Assurance plus coûteuse : Les frais d’assurance pour un véhicule neuf sont généralement plus élevés.

Dans notre article “quel fourgon aménagé en 2024“, nous avons récemment présenté des vans aménagés actuellement commercialisés.

Combien coûte un van aménagé d’occasion ?

Le coût d’un van aménagé d’occasion varie grandement, allant de quelques milliers d’euros à plus de 50 000 euros, en fonction de l’âge, du modèle, du kilométrage, de l’état général du véhicule, et de la qualité des aménagements. Les vans plus anciens ou avec un kilométrage élevé seront généralement moins chers, mais peuvent nécessiter plus d’entretien ou de réparations.

Facteurs influant sur le coût d’un van aménagé d’occasion

  • Âge et kilométrage : L’âge et le kilométrage du van sont des indicateurs clés de son état général et de sa longévité potentielle. Un véhicule plus ancien ou avec un kilométrage élevé peut être moins cher à l’achat, mais pourrait entraîner des coûts d’entretien plus élevés.
  • État et entretien : L’état général du van et son historique d’entretien sont cruciaux. Un véhicule bien entretenu, même plus ancien, peut être une meilleure affaire qu’un van plus récent mais négligé.
  • Qualité des aménagements : La qualité et l’état des aménagements intérieurs peuvent également influencer le prix. Des aménagements professionnels bien conçus et en bon état peuvent augmenter la valeur du van.
  • Demande du marché : La popularité de certains modèles ou aménagements spécifiques peut également affecter le prix.

Avantages et inconvénients d’acheter un van aménagé d’occasion

Avantages

  1. Coût réduit : L’achat d’un van d’occasion est souvent beaucoup moins cher, rendant l’accès à la vanlife plus abordable.
  2. Moins de dépréciation : Un van d’occasion perd sa valeur plus lentement, offrant un meilleur investissement sur le long terme.
  3. Caractère unique : Les vans d’occasion peuvent avoir des aménagements uniques ou du caractère, ajoutant une touche personnelle.
  4. Disponibilité immédiate : Pas de délais de livraison ou d’attente pour les aménagements personnalisés.

Inconvénients

  1. Usure et entretien : Risque accru de réparations et d’entretien en raison de l’âge et du kilométrage du véhicule.
  2. Historique inconnu : Il peut être difficile de connaître l’historique complet du véhicule et des aménagements.
  3. Options limitées : Trouver le van avec les aménagements souhaités peut être plus difficile.

Prix moyen des vans aménagés d’occasion

Volkswagen California:

  • California T5 (2004) : 20 000 € – 40 000 € (100 000 – 200 000 km)
  • California T5.1 (2010) : 25 000 € – 50 000 € (80 000 – 150 000 km)
  • California T6 (2015) : 35 000 € – 60 000 € (60 000 – 120 000 km)
  • California T6.1 (2019) : 45 000 € – 70 000 € (40 000 – 80 000 km)

Ford Transit Custom Nugget:

  • Nugget (2013) : 25 000 € – 40 000 € (80 000 – 150 000 km)
  • Nugget Plus (2017) : 30 000 € – 50 000 € (60 000 – 120 000 km)

Fiat Ducato:

  • Ducato X250 (2006) : 15 000 € – 30 000 € (120 000 – 200 000 km)
  • Ducato X290 (2014) : 20 000 € – 40 000 € (80 000 – 150 000 km)
  • Ducato X290 (2021) : 30 000 € – 50 000 € (60 000 – 120 000 km)

Renault Trafic:

  • Trafic II (2001) : 10 000 € – 20 000 € (150 000 – 250 000 km)
  • Trafic III (2014) : 15 000 € – 30 000 € (100 000 – 180 000 km)
  • Trafic IV (2021) : 25 000 € – 40 000 € (60 000 – 120 000 km)

Citroën Jumper:

  • Jumper II (2006) : 15 000 € – 30 000 € (120 000 – 200 000 km)
  • Jumper III (2014) : 20 000 € – 40 000 € (80 000 – 150 000 km)
  • Jumper IV (2021) : 30 000 € – 50 000 € (60 000 – 120 000 km)

Autres modèles populaires :

  • Mercedes Marco Polo (2015) : 40 000 € – 60 000 € (60 000 – 120 000 km)
  • Westfalia Columbus (2011) : 30 000 € – 50 000 € (80 000 – 150 000 km)
  • Hymer Eriba (2012) : 35 000 € – 55 000 € (70 000 – 130 000 km)
  • Pilote P600G (2018) : 40 000 € – 60 000 € (40 000 – 80 000 km)
  • Dethleffs Globetrotter (2016) : 35 000 € – 55 000 € (50 000 – 100 000 km)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Articles similaires