🔥 15% offert sur le forfait vidange et révision jusqu'au 30 juin, profitez en 🔥

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Acheter un van aménagé d’occasion : nos 13 conseils

van aménagé

Après des années à rêver de vacances au grand air, de liberté et d’aventures, vous allez bientôt acheter votre van aménagé d’occasion. C’est un nouveau monde qui s’offre à vous ! L’achat d’un van ou d’un fourgon aménagé d’occasion est un investissement non négligeable, qui nécessite de prendre des précautions afin d’éviter les mauvaises surprises, surtout si vous avez peu de connaissances sur le sujet. La rédaction d’Utilicare vous partage ses meilleurs conseils pour trouver la pépite sans arnaque ! Notez qu’Utilicare propose des utilitaires d’occasion à la vente, entièrement révisés et garantis.

Au fil des décennies, les tendances en matière de vacances ont connu une évolution significative, reflétant les changements sociaux, économiques et technologiques. Ces évolutions ont donné naissance à de nouvelles façons de voyager et de passer du temps en dehors du quotidien. L’une des tendances les plus marquantes de ces dernières années est l’émergence du van aménagé. Autrefois, les vacances se limitaient souvent à des séjours dans des hôtels ou des complexes touristiques, avec des itinéraires préétablis et un confort standardisé. Cependant, avec l’avènement de la technologie, la démocratisation du transport aérien et la recherche croissante d’expériences authentiques, les voyageurs ont commencé à rechercher des moyens plus flexibles et personnalisés de découvrir de nouveaux endroits. C’est dans ce contexte que le van aménagé a gagné en popularité. Offrant une combinaison unique de mobilité et d’autonomie, les vans aménagés permettent aux voyageurs de créer leurs propres itinéraires, de se rapprocher de la nature et de vivre une aventure en toute liberté. Ces véhicules sont souvent équipés de lits, de cuisines compactes et d’espaces de vie fonctionnels, offrant ainsi un confort (presque) comparable à celui d’une maison tout en permettant de se déplacer aisément.

Bien réfléchir au format adapté à votre besoin

Avant d’opter pour l’achat d’un fourgon aménagé d’occasion, prenez le temps de réfléchir attentivement à l’usage que vous comptez en faire, du nombre de personnes qui prendront part aux voyages, et vos besoins en équipements. Votre décision dépendra également de votre budget. En fonction de ces éléments, vous pourriez orienter votre choix vers un fourgon, un van ou même un camping-car, avec des dimensions variables.

Bien réfléchir à la possibilité de louer plutôt que d’acheter

A quelle fréquence allez vous utiliser votre van ? En dessous 2 semaines par an, c’est presque inutile d’acheter, il vaut mieux louer. Entre les coûts d’achats, l’entretien, l’assurance à l’année, la décote… la location sera plus flexible et plus rentable. Au delà de 2 semaines, avec des sorties régulières ou des périodes de voyage de plusieurs semaines / mois, il est tout de suite plus judicieux d’acheter.

Demandez l’homologation VASP 

Si vous roulez en fourgon aménagé, celui-ci doit être homologué en VASP. Cette homologation est coûteuse, surtout si le fourgon en question a été réalisé sur mesure. En 2018, la réglementation a évolué rendant obligatoire l’homologation VASP et renforçant aussi les points de contrôle. Contraignante, cette homologation reste néanmoins nécessaire et vous permettra de sécuriser et valoriser votre investissement en aménagement. A noter que les utilitaires qui servent de base pour l’aménagement des vans et fourgons aménagés sont classés dans la catégorie CTTE. Contactez votre assurance pour plus de précisions sur le niveau de couverture de votre futur van aménagé. 

Attention au « fait-main » 

De plus en plus de particuliers bricoleurs ont aménagé eux-mêmes leurs vans, et le revendent ensuite. Soyez vigilants ! Tout d’abord, la qualité et le niveau d’aménagement peuvent considérablement varier en fonction des aptitudes de chacun. De plus, la question de l’homologation VASP, abordée précédemment, reste indispensable. Opter pour un van ou un fourgon aménagé par un professionnel demeure une option bien plus sûre, même si cela peut souvent être plus coûteux.

Privilégiez les grandes marques d’utilitaires

La source principale des problèmes de fiabilité réside généralement dans les véhicules porteurs eux-mêmes. Renseignez-vous sur les problèmes courants spécifiques à chaque modèle et optez de préférence pour des modèles réputés (Citroën Jumper, Fiat Ducato, Mercedes Vito, Volkswagen Transporter).

N’oubliez pas d’éplucher l’historique

Lors de l’achat d’un fourgon aménagé, il est important de consulter l’historique d’entretien du véhicule. Cela vous permettra de vous assurer que le fourgon a été correctement entretenu et qu’il n’a pas de problèmes mécaniques cachés. L’historique d’entretien doit inclure les éléments suivants :

  • Vidanges
  • Courroies
  • Révisions
  • Petits pépins
  • Pneus
  • Freins
  • Isolation
  • Système électrique
  • Douche
  • Sanitaires

Attention à la rouille

La rouille est un problème majeur pour les fourgons aménagés. En effet, ces véhicules sont souvent exposés aux éléments, ce qui les rend plus vulnérables à la corrosion. La rouille peut se développer à l’intérieur comme à l’extérieur du fourgon, ce qui peut entraîner des problèmes de sécurité et de performance. Lors de l’achat d’un fourgon aménagé, il est important de vérifier l’état de la carrosserie à la recherche de tout signe de rouille. Les endroits les plus susceptibles de rouiller sont le toit, les soubassements, les passages de roue et les portes. Si vous constatez des traces de rouille, il est important de faire inspecter le fourgon par un mécanicien avant de l’acheter.

Pensez à tester tous les équipements et inspectez l’intérieur du van 

Lors de l’achat d’un fourgon aménagé, il est important de tester tous les équipements et d’inspecter l’intérieur du van. Cela vous permettra de vous assurer que le van est en bon état et qu’il répond à vos besoins.

Voici les éléments à vérifier :

  • Évier
  • Douche
  • Toilettes
  • Installation électrique
  • Lit
  • Chauffage
  • Climatisation
  • Cuisine

Si le van est équipé d’éléments spécifiques, tels qu’un toit relevable, un toit solaire ou un système d’alarme, n’oubliez pas de les vérifier également. Une fois que vous avez testé tous les équipements et inspecté l’intérieur du van, vous pouvez faire une liste des éléments que vous souhaitez faire réparer ou remplacer avant de l’acheter. Si le van a un très faible kilométrage, mais que l’intérieur est très usé, c’est un signe que le kilométrage a peut-être été falsifié. Vous pouvez également savoir si le kilométrage a été altéré en examinant l’usure du pommeau de levier de vitesses et du volant. Ces pièces sont les plus utilisées à l’intérieur du poste de conduite, donc elles doivent être relativement usées si le van a beaucoup roulé. Examinez également les sièges, le rétroviseur, l’auto-radio et la climatisation. Si ces éléments sont en mauvais état, cela peut être un signe que le van n’a pas été correctement entretenu.

Vérifiez l’isolation

L’isolation est un élément important d’un fourgon aménagé. Elle permet de garder le fourgon chaud en hiver et frais en été. Avec le temps, l’isolation peut perdre de son efficacité ou être endommagée. Il est important de vérifier l’état de l’isolation lors de l’achat d’un fourgon aménagé. Pour vérifier l’état de l’isolation, vous pouvez :

  • Toucher les murs et le plafond du fourgon. Si vous constatez que l’isolation est froide, cela signifie qu’elle n’est pas efficace.
  • Vérifier les joints des fenêtres et des portes. Si les joints sont endommagés, cela peut laisser entrer l’air froid en hiver et l’air chaud en été.
  • Rechercher des traces d’humidité sur les murs et le plafond. Si vous constatez des traces d’humidité, cela peut signifier que l’isolation est endommagée.
  • Si vous constatez que l’isolation est endommagée, il est important de la faire réparer ou remplacer avant d’acheter le fourgon aménagé.
  • Veillez à ce que le fourgon soit bien ventilé en été.
  • Installez un déshumidificateur dans le fourgon en hiver.
  • Faites vérifier l’isolation par un professionnel tous les deux ans.
  • En suivant ces conseils, vous pourrez vous assurer que l’isolation de votre fourgon aménagé est efficace et qu’elle vous permettra de profiter de votre van toute l’année.

Contrôlez les pneus 

Les pneumatiques jouent un rôle vital au sein du van : ils constituent l’unique point de contact entre le véhicule et la route. Une inspection minutieuse est essentielle, en particulier pour détecter une usure irrégulière. Examinez le flanc du pneu, repérez des marques d’usure inégale, qui pourraient indiquer des problèmes liés à la direction ou à la suspension. 

Faites un tour sur la voie rapide

Lors de l’achat d’un fourgon aménagé, il est important de le tester sur la route. Cela vous permettra de voir comment il se comporte dans différentes conditions et de vous assurer qu’il n’y a pas de problème avec le moteur, la transmission, les freins ou les autres systèmes. Voici quelques conseils pour tester un fourgon aménagé sur la route :

  • Conduisez sur l’autoroute et en ville pour voir comment le fourgon se comporte dans différentes conditions.
  • Vérifiez les voyants d’avertissement sur le tableau de bord.
  • Recherchez de la fumée blanche du tuyau d’échappement.
  • Écoutez des bruits étranges provenant du moteur.
  • Vérifiez le fonctionnement du régulateur de vitesse et de la climatisation.

Si le propriétaire refuse de vous laisser tester le fourgon sur la route, c’est un très mauvais signe. Cela signifie qu’il a quelque chose à cacher et qu’il ne veut pas que vous voyiez les problèmes avec le fourgon.

Testez les freins

Les freins sont l’un des systèmes de sécurité les plus importants d’un fourgon aménagé. Ils permettent de ralentir et d’arrêter le fourgon en toute sécurité. Voici quelques conseils pour vérifier l’état des freins d’un fourgon aménagé :

  • Écoutez des bruits étranges, tels que des grincements ou des sifflements.
  • Testez les freins en conduisant sur une longue route droite. Les freins doivent ralentir et arrêter le fourgon en toute sécurité.
  • Vérifiez le fonctionnement des feux de stop. Les feux de stop doivent s’allumer lorsque les freins sont actionnés.

Obtenez un deuxième avis

Il est toujours préférable d’obtenir un deuxième avis avant d’acheter un fourgon aménagé. Vous pouvez solliciter un ami ou un membre de la famille qui a quelques connaissances en mécanique. Vous pouvez également faire appel à un expert automobile professionnel, comptez entre 100 et 250€ pour une consultation. Un deuxième avis peut vous aider à identifier des problèmes potentiels avec le fourgon que vous n’auriez peut-être pas remarqués par vous-même. Il peut également vous aider à négocier un meilleur prix pour l fourgon.

Le conseil de nos experts

“Je recommande idéalement d’acheter votre van aménagé chez un professionnel, et bénéficier ainsi d’une garantie. Dans le cas d’un achat auprès d’un particulier, vérifiez bien l’historique du véhicule, et la cohérence du kilométrage au fil des factures et des contrôles techniques. L’idée étant d’éviter de tomber sur un kilométrage falsifié. Jetez un oeil sur Histovec ou Carvertical et identifiez d’éventuels sinistres déclarés, et surtout le nombre de propriétaires. Moins il y a eu de propriétaires, plus vous avez de chances que le véhicule ait été bien entretenu.”

David Atlas, Dirigeant Utilicare
david atlas utilicare

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Articles similaires