10% de remise sur votre devis en ligne jusqu'au 20 octobre 2022, profitez-en !

- 10% sur votre devis jusqu'au 20 octobre 2022 !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Véhicules utilitaires et Bioéthanol (E85)

utilitaire-bioethanol

Nombreux sont les Français qui choisissent aujourd’hui de convertir leur véhicule afin de l’alimenter au bioéthanol. Malheureusement, tous les automobilistes n’ont pas la chance de réussir cette conversion, car certains véhicules sont incompatibles avec le bioéthanol-E85. Les utilitaires en font-ils partie ?
La crise de carburant qui sévit en France depuis quelques mois n’est plus un secret pour personne. Pour faire face efficacement à cette situation, bon nombre d’automobilistes choisissent d’alimenter leur voiture avec du bioéthanol. Pour cela, ils équipent ce dernier du boîtier E85. Malheureusement, certains véhicules ne sont pas éligibles pour l’installation du boîtier.
Mais avant de procéder à des changements, il est important de s’assurer que son véhicule est capable d’accueillir l’E85 et de fonctionner au bioéthanol.

Les utilitaires peuvent-ils fonctionner au bioéthanol ?

Certains utilitaires peuvent naturellement fonctionner tant avec du carburant classique qu’avec du bioéthanol. Pour ceux qui ne le peuvent pas, il existe toujours la possibilité d’installer le boîtier E85. Ce dernier va adapter les différentes phases de l’injection permettant ainsi au moteur de fonctionner comme s’il était alimenté par de l’essence.
La principale difficulté que l’on rencontre avec les utilitaires est liée au processus de conversion des moteurs essence en superéthanol E85. En effet, les moteurs qui fonctionnent à l’essence sont les seuls qui peuvent supporter le bioéthanol. Or, rares sont les utilitaires qui sont dotés de ce type de moteur. En général, il fonctionne au moteur diesel.
On peut citer par exemple le modèle Transit Custom Hybride de Ford qui est un utilitaire doté de moteur essence compatible d’origine avec l’E85.
Pour rappel, l’E85 est un carburant qui contient 15 % d’essence et 85 % d’éthanol. Si ce carburant est tout de même composé d’essence, c’est parce que ce dernier est indispensable au bon fonctionnement du moteur à froid.

Quel est l’avenir du bioéthanol pour les utilitaires ?

De ce qui précède, on peut retenir que certains véhicules utilitaires ne pourront fonctionner au bioéthanol ni naturellement ni grâce au boîtier. Heureusement, l’atmosphère actuelle laisse présager que cette situation peut très vite changer. En effet, face aux restrictions qui portent sur la circulation des voitures diesel, en particulier dans les grandes villes, les automobilistes pourraient profiter dans le futur d’utilitaires fonctionnant à l’E85. Cependant, ce rêve pourrait encore prendre quelques années pour se réaliser, car on constate que les constructeurs développent davantage des véhicules utilitaires électriques ou utilisant une pile combustible.

Ainsi pour le moment très peu de véhicules utilitaires du parc automobile des constructeurs fonctionnent avec le bioéthanol E85. Mais une fois encore, au vu de toutes les restrictions qui leur sont imposées, il n’est pas impossible que ce type de modèle soit produit plus tard.

Les utilitaires avec moteur essence qui peuvent être convertis en E85

Il n’est pas fréquent de rencontrer des véhicules d’occasion avec moteur à injection et alimentés par essence. Surtout lorsqu’il est question de Fourgon. Mais voici une petite liste de modèles encore commercialisés :

• Ford courrier 1.3 ;
• Fiat Doblo 1.2 à 1.4 ;
Ford Transit Courrier ou Connect 1.0 Ecoboost ou 1.8 ;
• Opel combo 1.4
• Fiat Fiorino/Peugeuot Bipper/Citroën Nemo 1.4 ;
• Citroën Berlingo/Peugeot Partner 1.1/1,4/1,6/1,8 ;
• Renault Kangoo 1.0/1,2/1,4/1,6 (pour le modèle 1.2, il faut exclure les récentes versions avec moteur 1.2 TCe) ;
Renault Trafic 2.0/2,2 ;
• Fiat Scudo/Peugeot Expert/Citroën Jumpy 1,6 à 2,0 :
• Fiat Ducato/Citroën Jumper/Peugeot Boxer 2.0.

Les véhicules neufs qui utilisent le bioéthanol

Ford Transit Connect

Ce modèle de Ford roule, peu importe le type d’essence qu’il reçoit. Ceci inclut le SP95, SP95-E10, SP98 et le bioéthanol-E85. C’est d’ailleurs pour cette raison que le modèle porte l’appellation Flexifuel E85. Le véhicule reçoit le carburant dans un réservoir unique. Son rendement, sa puissance et son couple sont plus élevés. Son entretien est semblable à celui d’un utilitaire à essence classique.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email