10% de remise sur votre devis en ligne jusqu'au 20 octobre 2022, profitez-en !

- 10% sur votre devis jusqu'au 20 octobre 2022 !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qu’est-ce qu’un véhicule utilitaire ? Définition

vehicule-utilitaire-definition

Qu’est-ce qu’un véhicule utilitaire ?

Les utilitaires sont des véhicules conçus pour optimiser le déplacement de marchandises d’un point à un autre. Ils sont généralement utilisés dans un but professionnel.
Selon la loi, tout véhicule ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) de 3,5 tonnes au maximum est considéré comme un utilitaire.
Sa longueur doit être inférieure à 12 m et sa largeur à 2,55 m. Les véhicules frigorifiques peuvent être larges de 2,60 m.
Si un chauffeur souhaite conduire un utilitaire, il doit disposer d’un permis B.

On trouve sur le marché aujourd’hui, plusieurs modèles de VUL (Véhicule Utilitaire Léger) : du pick-up à la camionnette en passant par le fourgon. Les utilitaires ou VUL sont généralement le véhicule de fonction des artisans ou des professionnels indépendants mobiles. Ceci en raison du grand espace de stockage que permet ces types de véhicules.

Comment reconnaître un véhicule utilitaire ?

Les utilitaires ont la capacité de s’adapter à différentes utilisations professionnelles. C’est le cas par exemple des fourgons, camions, pick-up fourgonnette, voiture frigorifique (CTTE, VU, VTSU ou DERIVVP) mentionné dans la case J.1 du certificat d’immatriculation.

Quels critères pour reconnaître un véhicule utilitaire ?

Pour classer un véhicule dans la catégorie des utilitaires, il faut consulter la carte grise de l’engin. Ensuite, il faut repérer la case J.1. Si cette dernière porte la mention CTTE, cela signifie qu’il s’agit d’une voiture immatriculée en tant qu’utilitaire.

Les véhicules utilitaires : pour qui ?

De façon générale, les utilitaires sont exploités par les entrepreneurs. Qu’il s’agisse d’une société, d’un artisan ou encore d’une société individuelle, ces professionnels se partagent près de 90 %. Les 10 % restants sont utilisés par les associations à raison de 0,5 %, les autoentrepreneurs à raison de 0,5 % et les administrations à raison de 9 %.

Dans quels secteurs utilise-t-on les utilitaires ?

Environ 25 % du parc de véhicules utilitaires en France sont exploités pour les activités dans les domaines du BTP et la construction. 17 % sont achetés par les grossistes intervenant dans les secteurs de la restauration ou de l’hôtellerie. Les acteurs de l’industrie manufacturière et extractive sont environ 11 % à utiliser les utilitaires. C’est également le cas des scientifiques et des professionnels effectuant des activités techniques.

Quant aux acteurs du secteur primaire à savoir la pêche, et l’agriculture, ils sont 9,5 % à utiliser les véhicules du parc des utilitaires.

Seulement 7,1 % des sociétés de transport se procurent des véhicules utilitaires légers. Elles préfèrent utiliser ces dernières aux poids lourds pour transporter leurs marchandises.
Les 15 % d’utilitaires restants au sein du parc sont vendus aux professionnels de la santé, des services administratifs et sociaux, les activités de service, les associations, etc.

Pourquoi utiliser des véhicules utilitaires ?

Tous les professionnels cités ci-dessus mettent les utilitaires à profit pour effectuer diverses activités à savoir :

  • Transport de matériaux et d’outillage pour des raisons professionnelles ;
  • Transport du personnel de l’entreprise ;
  • Transport de biens et de marchandises ;
  • Déplacements professionnels

Une bonne partie des personnes utilisant les utilitaires légers s’en servent pour effectuer plusieurs des activités citées. Ce qui en fait des véhicules tout usage.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email